Sainte-Flaive-des-Loups Témoignage sur l'accident. « Cette personne nous a sauvés du 3e carambolage »

En amont du carambolage sur la 4 voies, un individu agitant un chiffon rouge aurait sauvé la vie de plusieurs automobilistes en leur intimant de freiner. Parmi eux, Marie Debladis.

03/01/2017 à 17:37 par npipelier

 -
-

En amont du carambolage sur la 4 voies, un individu agitant un chiffon rouge aurait sauvé la vie de plusieurs automobilistes en leur intimant de freiner. Parmi eux, Marie Debladis.

Un chiffon rouge agité par un inconnu, au bord de la 4 voies. Cette image reste ancrée dans la mémoire de Marie Debladis, rescapée du carambolage. Comme elle, ce mardi 20 décembre, une vingtaine d’automobilistes a levé le pied. Grâce à cet individu qui s’est lancé au-devant des véhicules en provenance des Sables, pour les alerter du danger imminent. « Sil ny avait pas eu cet ange gardien, je me serais plafonnée, se souvient l’Olonnaise. Cette personne nous a sauvés du troisième carambolage. »

Une Fiat encastrée

Au volant de son Berlingo, la restauratrice de la Ferme de Villeneuve au Chateau-d’Olonne est persuadée d’avoir frôlé la mort ce jour-là. « On roulait tous à 90 km/h. Il y avait du brouillard et quelques camions mal éclairés. Quand on est arrivé au niveau de Sainte-Flaive-des-Loups, on a vu une personne affolée agiter un chiffon rouge qui nous demandait de nous arrêter et de nous placer sur le bas-côté. » Ce que la restauratrice a fait, en déboîtant, sans trop savoir pourquoi. Avant de voir une Fiat encastrée sous un camion. Et plusieurs voitures accidentées de l’autre côté de la voie.

« Qu’ils ne me foncent pas dedans »

« Jai attendu que tout le monde sarrête en espérant quils ne me foncent pas dedans. » En larmes, elle a alors tenté de contacter son mari, à 9h 58, puis son fils, à 9 h 59. « Je nai pas bougé de la voiture pour ne pas tomber sur des images que je ne voulais pas voir. »

Très vite, les secours sont intervenus. « Ils nous ont immobilisés. Puis ils ont découpé la barrière de sécurité pour pouvoir faire demi-tour. Jétais tétanisée. Un gendarme a même dû prendre ma voiture pour la remettre dans le bon sens. » Il est alors 12 h 15, lorsque Marie Debladis repart en direction des Sables.

« Sans lui, je ne serai plus là »

Depuis, le souvenir de l’accident reste prégnant. Les images défilent, et notamment celles de l’inconnu au chiffon. « Je n’ai pas eu le temps de le remercier. Il y avait tellement de monde. Il a disparu, regrette Marie. Mais cet homme nous a sauvés. Sans lui, je ne serai plus là. »

85150 Sainte-Flaive-des-Loups

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

La Roche sur Yon - Lundi 27 mars 2017

La Roche-sur-Yon
Lun
27 / 03
17°/7°
vent 36km/h humidité 76%
Mar15°-8°
Mer18°-7°
Jeu20°-9°
Ven14°-10°