La Roche-sur-Yon Rink-hockey (N1). La Vendéenne veut refaire le coup

En 2016, elle avait coiffé au poteau ses adversaires pour s'adjuger un nouveau titre de champion de France. Cette saison encore, La Vendéenne revient de loin.

16/05/2017 à 17:40 par mumu

Bruno et Roberto Di Benedetto font le pari de partir sur un titre.
Bruno et Roberto Di Benedetto font le pari de partir sur un titre.

Un film culte pour La Vendéenne. Un navet pour ses adversaires. En 2016, le club yonnais a fait le coup de la remontée fantastique. Sur le générique de fin, un nouveau titre de champion de France. La séance 2017 serait-elle un remake ? Comme un air de déjà vu, en tout cas. « Je ne sais pas si c’est une habitude », sourit Jean-Philippe Brison. Ce dont il est sûr, l’ancien joueur, c’est que La Vendéenne aime ça. « Revenir de loin, s’arracher dans le money-time, ça nous ressemble. Ça montre aussi toute la force d’une équipe et d’un club ».

« Cette équipe ressemble à la nôtre »

Devant la scène, Quévert et Saint-Omer rient jaune. Peur d’en être tenus aux seconds rôles, une fois de plus. Après deux contre-performances (4-4 à Lyon et 5-6 contre Noisy), les Nordistes sont sortis du cadre. « Ils accusent deux points de retard ». En s’offrant un carton au Poiré (2-11), les Yonnais ont rejoint, dans la lumière, les Bretons, corrigés à Coutras (6-2). « A la lecture des résultats, les gars ont tous eu les mêmes mots : on a les cartes en mains », souffle le dirigeant.

Dans le prochain épisode, le héros rouge et noir doit mettre un coup de poignard dans le dos de son ennemi quévertois. « C’est une finale, forcément ». Une bagarre à l’Angelmière comme les fans aiment. « Comme on les aime aussi », se ravit Jean-Phi. Mais gare à celui qui ne veut pas de la même fin. « Quévert, c’est l’équipe qui nous ressemble le plus dans ce championnat ». D’un point de vue comptable, forcément. Dans ses lignes et dans ses têtes, également. « On connaît bien leur entraîneur, notre ancien joueur, Sergio Burgoa. C’est peu dire qu’il aime gagner ». Eux aussi ont « un sacré buteur », Carles Rodriguez. Et une pépite argentine, Cirilo Garcia.

Le dialogue avec Florent David, Victor Crespo et les autres pourrait être mémorable. « Ça va se jouer sur des détails. La forme de leur gardien, les coups francs directs, le mental Les gars savent ce qu’ils veulent faire ». Ecrire une autre histoire. Avec la même conclusion…

Muriel Hillairet

Samedi 20 mai à 20 h 30 : La Vendéenne (1er) – Quévert (2e), salle de l’Angelmière ; Nantes ARH – Le Poiré Roller.
85000 La Roche-sur-Yon

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

La Roche sur Yon - Dimanche 28 mai 2017

La Roche-sur-Yon
Dim
28 / 05
28°/18°
vent 10km/h humidité 72%
Lun20°-15°
Mar22°-12°
Mer25°-12°
Jeu26°-14°