»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Aizenay Dix jours sans écran : 300 candidats, mais qui va tenir ?

300 collégiens agésinates relèvent le défi de passer dix jours sans écran...

23/05/2017 à 16:36 par Stéphanie Hourdeau

L'équipe enseignante du collège public, avec sa principale Cathy Rodier (2 à droite), propose dix jours sans écrans à ses élèves de 6 et 5. -
L'équipe enseignante du collège public, avec sa principale Cathy Rodier (2 à droite), propose dix jours sans écrans à ses élèves de 6 et 5. -

Qui va rater son réveil, parce que son portable est éteint ? Qui va faire une dépression, parce qu’il ne peut plus regarder Cyril Hanouna à la télé ? Qui va rencontrer des gens, parce qu’il ne peut pas les joindre par tablette interposée ? Probablement beaucoup d’élèves du collège public Alexandre-Soljenitsyne d’Aizenay.

Leur principale Cathy Rodier annonce « qu’à compter du 1er juin, dans le cadre d’une action de prévention lancée et soutenue par le département, 300 élèves de 6e et 5e du collège commenceront à relever le défi de la dizaine sans télé, ni tablette, ni jeu vidéo ».

Un challenge que l’équipe enseignante met en avant, puisqu’« en 2017, vivre un jeûne volontaire de dix jours sans écrans équivaut à un exploit olympique ». Alors qui va concurrencer Usain Bolt ?

25 heures par semaine

Le collège précise qu’un « enfant nord-américain consomme en moyenne 25 heures par semaine de petit écran ». Sachant que « les émissions pour enfants contiennent de 3 à 6 fois plus de violence que les émissions pour adultes ». Et que « au cours des dix dernières années, les réseaux privés de télévision québécois ont augmenté les doses de violence de 432 %. Plus de 85 % des agressions sont diffusées avant 21 heures ». Trop de télé tue le travail scolaire. Nuit à la lecture de livres. Empêche de prendre l’air. Isole de sa famille.

2 millions de pubs à 65 ans

Selon une enquête, les enfants américains actuels, dès qu’ils atteindront 65 ans, « auront été la cible de deux millions d’annonces publicitaires à la télé ». Pour éviter que nos petits Français ne tombent dans l’écran, c’est un Québecois, Jacques Brodeur, qui a lancé le défi sans écrans. Il est intervenu en mai auprès des collégiens d’Alexandre-Soljenitsyne pour les sensibiliser à ce sujet. Et leur apprendre que ce qu’ils appellent l’ennui, c’est en fait un temps de repos. Une occasion d’être au calme et de se ressourcer, sans être dans le stress de savoir qui va répondre à telle publication sur un réseau social.

Top départ le 1er juin

Que vont pouvoir faire les enfants des 25 heures par semaine qu’ils vont se libérer pendant dix jours ? Combien parviendront à se libérer du culte de l’image et de l’échange instantané ? Les paris sont ouverts jusqu’au 10 juin.

Des paris sur papiers, évidemment.

85190 Aizenay

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

La Roche sur Yon - Lundi 26 juin 2017

La Roche-sur-Yon
Lun
26 / 06
27°/13°
vent 36km/h humidité 60%
Mar22°-15°
Mer20°-14°
Jeu18°-12°
Ven18°-11°